Beauté

Entrevue exclusive avec la clinique Anti-Aging de Montréal

17 juin 2017

J’ai rencontré Dre Cynthia Stolovitz fondatrice de la clinique Anti Aging à Montréal ainsi que Nicole Boily esthéticienne spécialiste en produits et techniques d’avant-gardes qui s’occupe de la partie « soins de la peau » de l’institut.

La Clinique Anti Aging se spécialise dans le traitement des signes physiologiques, physiques et psychologiques du vieillissement en offrant les meilleurs traitements et les plus novateurs dans le monde de l’esthétique, et ce de façon non invasive, c’est-à-dire, avec pratiquement aucune période de rétablissement.

Je vous présente ici, l’intégrale de l’entrevue que j’ai eue avec ces deux femmes, sommités dans leurs domaines d’expertise, en commençant par la Dre Cynthia Stolovitz. C’est après avoir travaillé dans les hôpitaux pendant 30 ans, à soigner les maladies pathologiques et les blessures, qu’elle a choisi de réorienter sa carrière en offrant cette fois aux adultes en santé la possibilité de mieux vieillir à l’aide de traitements médicaux révolutionnaires.

Dans cette entrevue, vous trouverez la réponse à toutes vos questions concernant les meilleures options qui s’offrent à nous en 2017 en termes de « cure » anti-âge, puisque j’ai demandé à ces deux spécialistes de répondre aux questions que VOUS me posez dans le cadre de mon rôle de maquilleuse depuis déjà deux décennies. Par contre, il faut bien comprendre que la Dre Cynthia Stolovitz se devait de répondre à mes questions de façon « générique » en choisissant une seule méthode pour chaque besoin, mais la réalité est que la clinique Anti Aging préconise une approche global de ses patients en considérant chaque individu comme étant unique et donc nécessitant des soins personnalisés.

Dre Cynthia Stolovitz…

Quel est selon vous le traitement anti-âge actuel le plus révolutionnaire?

Définitivement l’Incontilase et l’IntimaLase, qui est un nouveau traitement absolument exceptionnel et extrêmement efficace pour soulager le «syndrome de la ménopause urogénitale », l’incontinence urinaire, et l’atrophie du vagin suite à la grossesse. Le laser Erbium Yag stimule le remodelage du collagène et la néogenèse (synthèse de nouveau collagène) dans le tissu de la muqueuse vaginale, ainsi que celui du fascia pelvien. Il crée un resserrement des fibres de la région de la paroi vaginale antérieure et de l’orifice de l’urètre, entraînant un plus grand soutien pour la vessie, pour la muqueuse vaginale, et pour le fascia entourant. Cette procédure non invasive ne prend que 45 minutes et a des effets immédiats et à long terme sans aucun temps de convalescence nécessaire.

Et en deuxième position je dirais le Fotona 3D et 4D, qui est une nouvelle approche pour combattre le vieillissement facial. Il s’agit de trois ou quatre traitements effectués lors d’une seule session pour rajeunir la peau du visage à l’aide de deux types de laser non invasifs. En premier lieu le laser Erbium Yag distribuera de l’énergie thermique à l’intérieur de la bouche en réchauffant les muqueuses pour déclencher la stimulation du collagène, et ensuite un laser non ablatif viendra traiter la surface de la peau de façon synergétique question de déclencher le raffermissement de l’épiderme et lisser la peau.

Faites-vous partie de ceux qui recommandent le Botox avant l’âge de 30 ans pour prévenir les rides?

Ça dépend toujours de la personne, de façon générale je vais tout d’abord recommander aux jeunes de miser sur les traitements de soins de la peau, que ce soit avec l’aide d’une spécialiste comme Nicole Boily ou à la maison en commençant à s’occuper de leur peau au même titre que tous les autres organes et muscles de leur corps. Je ne dirai jamais assez l’importance des soins quotidiens de notre peau pour prévenir le vieillissement.

Mais si les rides du lion commencent à se former avant l’âge de trente ans par exemple, alors oui je pourrais proposer des injections de Botox ou de Dysport pour bloquer temporairement l’influx nerveux et le muscle responsable de la formation des lignes de froncement.

Quelle est la différence entre le Botox et le Dysport?

C’est pratiquement la même chose. Le Dysport agit un peu plus rapidement que le Botox, mais les produits actifs sont les mêmes. Il y a des gens qui disent que le Dysport dure plus longtemps que le Botox, mais si c’est le cas, c’est vraiment une minime différence. Et les prix sont les mêmes.

Si vous aviez une seule recommandation esthétique à faire aux femmes dans la trentaine quelle serait-elle?

La base, prendre soin de leurs peaux avec un rituel quotidien adapté à leurs besoins. Et puis je pourrais suggérer de commencer avec un traitement naturel de médecine regénérative comme le tout nouveau traitement PRP (plasma riche en plaquettes), qui consiste à récolter un échantillon de votre sang, de séparer les globules blanches, les globules rouges et les plaquettes pour ensuite les injecter dans la région visée pour faciliter la production naturelle de collagène, d’acide hyaluronique et même de nouveaux vaisseaux sanguins dans le but de revivifier la peau. 

Dans la quarantaine…

Faire de la prévention pour raffermir la peau de surface avec un traitement au laser comme le PRP, et tout dépendant des besoins de chacun, il sera peut-être nécessaire de faire des injections de « remplissage » pour ajouter du volume à certains endroits, soit avec du Restylane, du Juvéderm, du Xeomin, ou autres. 

Dans la cinquantaine en montant…

La même chose que pour la quarantaine, mais plus régulièrement.

Qu’avez-vous à proposer pour les problèmes de vieillissement suivants?

Les lignes de la marionnette…

Des injections de Restylane.

Les poches sous les yeux…

Si c’est un amas de graisse, il faudra faire une petite chirurgie pour les retirer, mais si c’est un creux, il faudra faire du remplissage (avec le Restylane par exemple).

Les rides autour de la bouche…

Le Restylane.

Les pattes d’oies…

Des Neuromodulateurs tel que le Botox ou le Dysport.

Les rides du lion…

Le Botox ou le Dysport.

Les rides du cou…

Jusqu’à tout récemment, il n’y avait pratiquement rien pour contrer les rides de cette région, mais je suis heureuse de pouvoir maintenant proposer le « Skin Boosters » qui est un traitement de Restylane en microdrops ou micro-injections, qui servent à stimuler l’hydratation, à augmenter l’élasticité, à raffermir, et à lisser la surface de la peau.

Les taches de soleil…

Le IPL, qui est une lumière intense pulsée.

Le Melasma…

Les crèmes Obagi.

La décoloration de la peau (vitiligo)…

Rien du tout. Il n’y a malheureusement aucun traitement qui règle ce problème. Évitez le soleil.

Les petites veines…

Le laser vasculaire.

La cellulite…

Il y a plusieurs machines, dont le Venus que nous utilisons ici, mais il n’y a rien de miraculeux à ce jour, les améliorations sont très faibles. Faites de l’exercice et mangez bien!

Merci beaucoup, Dre Stolovitz, pour toutes ces précieuses informations! À bientôt!

Maintenant, tournons les projecteurs vers Nicole Boily, esthéticienne de renom depuis 40 ans.

Madame Boily, en termes de produits de beauté, quel est votre dernier coup de coeur?

Princess, qui est une nouvelle marque à base d’acide hyaluronique. Ou la merveilleuse gamme Neocutis qui est à base de protéines de cellules souches.

Si vous aviez un seul traitement anti-âge à choisir quel serait-il?

Le Silkpeel, qui consiste à faire une microdermabrasion pour enlever les peaux mortes et ensuite introduire des acides directement dans la peau pour s’assurer d’une absorption totale.

Qu’avez-vous à dire sur les produits suivants?

La Vitamine C…

C’est essentiel. Pour tout le monde. La vitamine C prépare la peau au soleil, et répare la peau suite aux dommages causés par le soleil.

L’acide hyaluronique…

L’ingrédient le plus révolutionnaire en ce moment dans le monde des traitements anti-âge.

Le Rétinol…

Pour que ce soit efficace, ce doit être un pourcentage considérable et donc prescrit par un médecin, mais c’est un exfoliant très fort auquel il faut être bien préparé.

Le Collagène…

Le collagène que nous produisons nous même est essentiel bien sûr, et peut être stimulé de plusieurs façons puisque sa quantité diminue avec l’âge, mais celui qu’on nous vend à l’intérieur des crèmes ou des masques est complètement inefficace.

Selon vous, quelle est la plus grande erreur que les gens font concernant leur peau?

#1 Ne pas se protéger du soleil.

#2 Utiliser le même produit une vie entière ou même à longueur d’année. C’est illogique puisque la peau change constamment, il faut donc adapter nos produits en fonction de l’état de notre peau et de ses besoins bien spécifiques.

#3 Ne pas s’occuper de notre peau au même titre que le reste de notre corps. La peau est le plus grand organe de notre corps et est extrêmement important, elle mérite donc toute notre attention, et ce de façon quotidienne et continuelle.

Quelle est selon vous la meilleure routine à adopter pour prendre soin de notre peau?

Le matin, un bon nettoyant épidermique, ensuite de la vitamine C et finalement une protection solaire.

Et le soir, c’est le temps de traiter la peau en profondeur. Donc, un bon nettoyant, ensuite l’application des sérums et des crèmes adéquates à la condition actuelle de votre peau.

Merci Énormément Mme. Boily d’avoir partagé votre expertise avec nous 😉

 

N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour une première consultation!

Clinique Anti Aging

3431 Rue Stanley
Montréal, QC, Canada
H3A 1S2

info@cliniqueantiaging.com

514.482.1262

Abonnez-vous pour recevoir les infolettres et pour avoir accès à du contenu exclusif!


*Tous les liens d’achat proposés sur Mes Petites Révolutions sont en affiliation, ce qui signifie que s’il y a une vente, j’obtiens une petite commission.

Entrevue exclusive avec la clinique Anti-Aging de MontréalAmazon | Archambault | Renaud Bray | Kobo

Pas de commentaire

Répondre

Vous allez peut-être aimer ces articles

Recettes gourmandes, coups de coeur culturels et récits de voyages!