On sait tous que l’histoire d’un pays détermine sa gastronomie d’aujourd’hui, ce qui explique pourquoi je voyage toujours en explorant la culture culinaire d’abord, question de bien comprendre l’essence d’un peuple. Ceci dit, je suis forcée d’ajouter, que mon indomptable gourmandise me dirige telle un géo, que je le veuille ou non…ruinant du même coup, toute la crédibilité du début de ce paragraphe! Haha! Mais bon, une chose est sûre, lorsqu’une île au beau milieu de l’océan pacifique, aussi paradisiaque qu’Hawaï, riche d’une agriculture gorgée de soleil et d’air marin, se fait coloniser par un mélange de culture asiatique, portugaise, et polynésienne…disons que le long et dispendieux voyage en vaut grandement la chandelle. La « Foodie » en moi a été plus que servie! Voici donc le récit gourmand de ma brève escapade à Hawaï…

Brève parce que malgré que c’était un voyage de 3 semaines, j’y étais pour le travail, j’ai donc manqué de temps pour jouer à la touriste. Ce qui explique que j’ai seulement eu la chance de découvrir Honolulu. Mais j’ai tout de même profité de chaque minute de libre qu’on m’offrait, et ce en me baladant dans la ville, en essayant quelques-unes des nombreuses adresses gourmandes sur ma liste, et en visitant les plages environnantes bien sûr. Parce que c’est ben cute et ben l’fun d’être un « Foodie », mais faudrait quand même pas que ça nous rendre cons…il est nécessaire de lever les yeux de nos assiettes de temps en temps pour contempler toutes les autres richesses qu’un pays étranger a à nous offrir. N’est-ce pas?

Et Dieu sait à quel point Hawaï est riche de panoramas à couper le souffle…comme ses montagnes absolument féériques. Il est possible de les voir de très près en sillonnant les routes qui les traversent. Parfois, ils ont même creusé ce que j’appelais affectueusement, des « narines », à travers ces montagnes, permettant aux routes d’y traverser, donnant aux automobilistes l’impression d’être l’air qui entre et ressort de l’autre côté. Et lorsqu’un des multiples et majestueux arcs-en-ciel apparaît au-dessus de ce qui était déjà spectaculaire en soi, il faudra se pincer pour comprendre que la vision est bien réelle. C’est absolument magique! Pas étonnant que le symbole qui décore les plaques d’immatriculation soit l’arc-en-ciel d’ailleurs. Étant donné que le climat est plutôt tropical, qu’il pleut presque tous les jours, mais ce, quelques minutes seulement, il n’y a pas une journée qui passe sans qu’on en aperçoive un, à chaque fois, un peu plus impressionnant que le précédent!

Je vous conseille de garder les yeux bien ouverts pour toute la végétation de l’archipel d’ailleurs, comme la variété de fleurs exotiques, digne d’un conte de fées, et les arbres géants, tous absolument grandioses, aux troncs parfois torsadés comme si les racines sortaient du sol, et parfois larguant des lianes de Tarzan question d’avoir l’air encore plus « cartoonesque ».

Bon, alors maintenant que j’ai fait le survole « obligatoire » des paysages de l’île de Honolulu… parlons bouffe! Qu’est-ce qu’on mange à Hawaï?

D’une part, il y a certains classiques régionaux à ne pas négliger; comme le Poï, considéré comme un ingrédient principal de la cuisine traditionnelle hawaïenne. Il s’agit d’une préparation à base de Taro, qui sera fermenté et ajouté à plusieurs recettes, comme à des poissons salés ou à un plat nommé Lomi-Lomi par exemple. Personnellement, ce n’est pas le genre de mets qui m’attire, j’ai donc choisi de passer mon tour cette fois-ci. Mais, si vous avez la chance d’y goûter, n’hésitez pas à partager vos impressions dans la section commentaire au bas de cet article…j’aimerais bien savoir ce que vous en pensez!

Un autre classique hawaïen est sans aucun doute le mythique Spam. Pour une raison que j’ignore, les Hawaïens raffolent encore de ce faux-jambon à la composition douteuse. Vous savez cette canne rectangulaire à l’effigie jaune et bleu et au contenu se rapprochant dangereusement de la nourriture pour chat, mais qui était pourtant très apprécié du québécois moyen dans les années 80?! Eh ben à Hawaï, ils aiment tellement ça, qu’ils organisent un festival annuel autour du Spam! Incroyable! Sans oublier qu’il vous suffit d’arpenter les allées des épiceries pour trouver toute sorte d’aliments à la saveur de Spam; craquelins, noix, chips, etc. Il y a même un sushi qui a été créé avec une tranche épaisse de Spam qui remplace le poisson cru. Sans commentaire.

Ensuite, il y a l’ananas bien sur, richesse du pays, longtemps considéré comme le principal revenu de l’archipel. Mais malgré qu’il ne soit plus exporté aujourd’hui, la plantation Dole existe toujours, et il est possible de la visiter et de croquer dans ce qui sera fort possiblement le meilleur ananas de votre vie! Le meilleur de votre vie, parce que tout comme les autres fruits de ce monde, l’ananas sera d’autant plus savoureux s’il est gorgé de soleil, et ce n’est pas un secret pour personne qu’à Hawaï, le soleil est particulièrement généreux.

Ce qui explique par le fait même, mon coup de coeur absolu pour les bols d’açaï (un déjeuner rempli de fruits frais!).

L’açaï est une baie d’origine brésilienne qui est maintenant célèbre dans le monde de l’alimentation saine, pour ses vertus antioxydantes, entre autres. Et puisqu’Hawaï a une importante population d’adeptes de la « santé », presque autant qu’en Californie, les bols d’açaï se trouvent pratiquement partout. De quoi s’agit-il exactement? C’est l’équivalent d’un Smoothie très épais de baies d’açaï généralement mélangé avec des bananes, et sucré avec du miel. Ils déposent cette mixture au fond d’un grand bol et la décorent avec des baies fraîches (framboises, fraises, bleuets, etc.) et parfois y ajoutent un peu de granolas croquants! J’ai vraiment adoré entamer « presque » toutes mes journées hawaïennes avec ce délice frais et coloré!

Et puis finalement, j’ai décidé de finir avec la vedette même de cette destination de rêve; les Pokés! Étant donné qu’Hawaï a une forte population japonaise, la cuisine nippone est extrêmement présente. Des supermarchés et des foires alimentaires japonais, une quantité incroyable de restaurants de sushis et de bar à ramen ou à tempura, et quelques mets fusionnant les deux cultures aussi, comme les maintenant célèbres bols pokés.

Y a-t-il meilleur endroit pour manger du poisson cru que sur le bord de la mer? Certainement pas. C’est donc logique qu’une des spécialités hawaïennes soit composée de poisson cru. Et qui sont les maîtres pour apprêter le poisson cru? Les Japonais. Ça tombe bien, ils sont pratiquement partout dans le pays. Le poké pourrait être décrit comme un sushi décomposé; on parle de riz blanc au fond d’un grand bol, recouvert de saumon ou de thon rouge cru, et agrémenté de quelques légumes croquants et d’une sauce crémeuse souvent épicée. Puisqu’il est maintenant facile d’en trouver dans presque toutes les grandes villes de la planète, et ce, tous plus créatifs les uns que les autres, les pokés d’Hawaï ne m’ont pas « jetés par terre ». Par contre, ce qui les rend uniques, c’est sans aucun doute le Ahi; le thon rouge frais, qui se trouve à être particulièrement extraordinaire à Hawaï. D’ailleurs, si ce n’était que de moi, je le mettrais ex-aequo avec l’arc-en-ciel, comme étant les deux grands emblèmes à la tête de ce lieu paradisiaque!

 

Voici quelques suggestions d’adresses gourmandes sur l’île d’Honolulu:

Nobu (Une expérience gastronomique hors du commun)

Roy’s (Pour un souper exquis)

Waikiki Yokocho (Foire alimentaire japonaise)

Koko head café (Pour un menu brunch créatif)

Chart House (Pour les crabcakes et les sashimi de Ahi)

The Nook neighborhood cafe (Brunch délicieux)

Zigu (Pour un souper gastronomique unique)

Tamura’s market (Considéré comme une des meilleures adresses pour les pokés)

House without a key (Pour des bons cocktails)

Da Cove Health Bar and Cafe (pour des délicieux Açaï bowls)

Nalu Health bar and cafe (pour des délicieux Açaï bowls)

Abonnez-vous pour recevoir les infolettres et pour avoir accès à du contenu exclusif!


*Tous les liens d’achat proposés sur Mes Petites Révolutions sont en affiliation, ce qui signifie que s’il y a une vente, j’obtiens une petite commission.

Merci de nous suivre et de partager!

2 Comments

  • Chantal dit :

    Un pur régale que de te lire ce matin, Latté à la main et bien emmitoufler sur mon divant tout en contemplant le paysage « paradoxale «  nordique de nos belles montagnes des laurentides aux arbres givrés par ce froid du mois de janvier.
    Une chronique qui réchauffe et qui ouvre l’appetit a tous les niveaux.

    Une destination à ajouter sur ma liste de souhaits .
    Merci encore pour ce partage inspirant, j’attend avec impatience la prochaine parution.
    Bonne année

    • Émilie dit :

      Bonjour Chantal! Ça me fait super plaisir de lire votre commentaire! Merci beaucoup! En effet Hawaï est un endroit qu’il faudrait tous avoir la chance de visiter une fois dans notre vie…je vous le souhaite! Bonne journée givrée 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *