Une jolie murale traditionnelle, du bois de toute sorte, quelques touches de béton ici et là, des néons colorés…tout pleins de cocktails créatifs, un menu extrêmement alléchant, et une équipe terriblement sympathique font du restaurant Les Streets Monkeys une adresse à retenir. Le chef Tota Oung et son équipe se sont installés rue Wellington, au coeur de l’effervescent quartier Verdun. Endroit rarement visité par la « Mile-Endoise » que je suis, principalement parce que le trafic et moi ne faisons, vraiment, mais vraiment, pas bon ménage.  Mais bon, parfois ma gourmandise gagne sur mon impatience et ça me permet de faire de belles découvertes comme ce bar à tapas cambodgien.

Au Street Monkeys on nous propose des plats à partager d’inspirations cambodgiennes. La cuisine cambodgienne est haute en couleurs et en saveurs, jonglant avec ses deux magnifiques influences; l’Inde et la Chine. On va donc retrouver des épices comme le cari, le curcuma, le galanga, et la pâte de poisson fermentée. 

Ceci dit, le jour de ma visite, le menu nous proposait beaucoup de plats d’inspirations thaïlandaises, comme la classique salade de papaye verte. Par contre, cette fois, le chef a choisi de frire les juliennes de papaye, pour mon plus grand plaisir gourmand. C’était franchement délicieux avec sa vinaigrette à la sauce de poisson parfaitement balancée et ses feuilles de basilic thaï frit également. Ensuite, des ailes de poulet farcies à la saucisse thaïe et recouvertes d’une pâte sucrée, un peu trop épaisse et trop granuleuse à mon goût, mais l’effet « salé-sucré » m’a tout de même plu.

Mais mon coup de coeur absolu, qui me fait encore saliver 2 semaines plus tard, c’est un plat du « jour » que le restaurant se voit obligé de réinscrire à l’ardoise tous les jours puisque les clients en redemandent constamment…c’est un os à moelle aux saveurs du Phnom Penh (capitale du Cambodge)Le gras de la moelle se marie à merveille avec la touche sucrée de la sauce et la douce acidité du radis mariné. Ce chef-d’oeuvre est accompagné d’une pâte frite à la vanille, avec laquelle on vient vider l’os de son trésor. Lorsque la pointe vanillée arrive en bouche faisant danser toutes les autres saveurs, il ne serait pas étonnant de verser une petite larme de joie. Ah, et ce n’est pas fini, parce que tout ce bonheur est aussi accompagné d’un bouillon exquis nous permettant d’hydrater notre pain croustillant ou alors de rincer notre palais, question de revivre chaque bouchée comme si c’était la première!

 

 

Les Street Monkeys

3625 rue Wellington

Verdun, Qc.

H4G 1T9

514-768-1818

 

 

Merci de nous suivre et de partager!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *