$30* off on all International Flights. Book Now!

Article rédigé par Aube Arthur du blogue Mes Évasions

Visiter Toamasina et ses environs

Tamatave ou Toamasina est une ville portuaire de l’est de Madagascar, et il s’agit de la deuxième plus grande ville de l’ile après Antananarivo. On dit que lors de son expédition militaire dans cette partie de Madagascar, le roi Radama I voulut gouter la mer et s’étonna en disant « Toa masina! ». Ce qui peut être traduit par « Mais ce qu’elle est salée ! ». Depuis, la ville fut alors baptisée Toamasina. Bien sûr, Toamasina a d’autres choses d’intéressantes à découvrir outre cette petite histoire.

Lorsque l’on visite Tamatave, on remarque facilement que la ville a un passé colonial. On y observe de larges rues droites typiques de cette époque. Ou encore de vieux bâtiments à colonnades. Autre particularité de cette cité : les pluies passagères présentes pendant n’importe quelle saison de l’année. Pas une semaine ne peut se passer sans que ses habitants aient droit à leur dose d’averse ! Pour se déplacer dans la ville, le moyen de locomotion habituel est le pousse-pousse ; puis, plutôt récemment, le cyclo-pousse et le tuk tuk. Toamasina est une étape incontournable pour les circuits touristiques organisés dans l’est par les voyagistes de l’ile (madagascar.marcovasco.fr, entre autres). Pour la rejoindre depuis la capitale Antananarivo, il faut environ 5 heures de route ou 45 minutes de vol.

 

Découvrir Tamatave et son histoire

Pour continuer avec l’histoire de Toamasina, une visite du Musée du Port s’impose afin de mieux connaitre l’histoire de la ville. Mis en place depuis 2006, ce musée expose plusieurs photos et des récits datant du début du XXe siècle. On peut aussi y observer différents objets anciens. Ainsi, vous en apprendrez davantage sur l’histoire du port, ou des figures célèbres qui se sont illustrées dans la ville de Toamasina. Vous pouvez également vous diriger vers le sud de la ville pour découvrir Ivondro. Il s’agit d’un ancien repaire de pirates, datant du XVIIe siècle. Il y a aussi Farafaty, qui est un autre site abritant les vestiges du plus important fort Merina dans cette contrée.

 

Visiter les endroits sacrés locaux

Découvrir les endroits sacrés attisera peut-être votre curiosité. Toutefois, vous devrez alors être accompagné par un guide. Parce que ces lieux sacrés ont généralement des « fady » (signifiant tabou, interdit) qu’il faut respecter. On peut, par exemple, mentionner Saivaza. Il s’agit d’un étang sacré qui abriterait des ancêtres. Beaucoup y vient pour leur adresser leurs vœux. Dans la même idée, la Place de la Colonne est un site où une prophétesse fut enterrée. Les habitants demandent sa faveur en cet endroit.

 

Où pratiquer les loisirs nautiques ?

Certes, la ville de Toamasina donne sur l’Océan Indien, mais si vous voulez vous adonner aux activités nautiques, la ville n’est pas le bon endroit pour cela. Tout d’abord, il s’agit d’un port. En ce sens, vous ne pouvez pas garantir la salubrité de la mer dans ses environs. Mais aussi, la barrière de récif de Toamasina ne constitue pas un bouclier suffisant contre les requins. La solution habituellement prise par les vacanciers est de se diriger vers les stations balnéaires de Foulpointe ou de Mahambo. Il s’agit de deux communes se trouvant au nord de la province de Tamatave. Ces lieux de villégiature sont dotés de belles plages et vous pourrez vous baigner en toute quiétude dans les eaux chaudes.

Pour se procurer le dernier Lonely Planet sur le Madagascar suivez le lien ci-bas…

         Madagascar 35.96$

Madagascar

Abonnez-vous pour recevoir les infolettres et pour avoir accès à du contenu exclusif!


*Tous les liens d’achat proposés sur Mes Petites Révolutions sont en affiliation, ce qui signifie que s’il y a une vente, j’obtiens une petite commission.

Merci de nous suivre et de partager!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *