Me revoilà, deux ans plus tard, de retour dans cette ville pour laquelle j’avais eu un grave coup de coeur en février 2017.  Cette fois, c’est un petit voyage de dernière minute qui m’a permis d’aller poursuivre ma randonnée gourmande dans cette ville des plus animée! J’étais aussi excitée qu’une enfant au moment de planifier mes arrêts gourmets…ceux que je n’avais réussie à essayer lors de mon dernier passage! Pour lire mon premier article sur le même thème, c’est ici.

Mexico, une des villes les plus expressive du monde! Expressive par sa musique enlevante et omniprésente, par ses nombreux artistes d’une sensibilité désarmante de beauté. Expressive par son cinéma aussi et par sa gastronomie riche en saveurs, en fraîcheur et en couleurs. Et puis lumineuse, non-part son soleil, puisqu’il est, la plupart du temps, caché derrière un rideau de pollution, mais lumineuse par sa population;2 tous souriants et incroyablement acceuillants.

Certains pourraient être étonnés de voir à quel point le Mexique demeure un pays heureux, malgré les atrocités qu’il a traversées dans les dernières années, en lien avec le trafic de la drogue. Mais ils m’ont prouvé, une fois de plus, qu’ils sont un peuple soudé par les liens familiaux très forts et par leurs nombreuses traditions…reflet d’une culture extrêmement riche et gorgée d’amour!

Previous
Next

Au niveau gastronomique, la capitale mexicaine se démarque par sa quantité de jeunes chefs tous plus créatifs et talentueux les uns des autres. Deux de ces établissements font d’ailleurs partie de la très renommée liste des 50 meilleurs restaurants au monde; le Pujol du chef Enrique Olvera occupant la 12e place de ce palmarès et le Quintonil avec la 24e position, tout deux situés dans le très chic quartier Polanco.

Un de mes rêves de blogueuse gourmande était d’aller au restaurant Pujol, lorsque je me suis essayée il y a deux ans, ça avait été impossible d’obtenir une place, on m’avait dit qu’il était nécessaire de réserver parfois des mois à l’avance. Cette année, je me suis dit que j’y retournerais seule, question de mettre toutes les chances de mon côté. Ça a fonctionné! On m’a assise au bar, où est servi un menu dégustation déclinant les tacos venant de toutes les régions du pays. 15 petits plats somptueux sont venus à moi. Un après l’autre, telle une farandole parfaitement orchestrée, j’ai été complètement éblouie par chacune des bouchées de cette expérience gastronomique!

Previous
Next

Ensuite, il y a une quantité innombrable de petits restaurants traditionnels aux quatre coins de la métropole, proposant des mets uniques, puisqu’ils sont tous influencés par une différente histoire culinaire. Il est donc possible, dans la ville de Mexico, de goûter à la cuisine de pratiquement toutes les régions du pays.

Que ce soit en vous arrêtant à un kiosque de rue pour déguster un taco de barbacoa, ou un Tamale; un mélange de Masa (pâte de maïs) farcie avec de la viande et servie dans une feuille de blé d’Inde ou de banane. Un vrai délice! Ou que ce soit en dévorant un taco Al Pastor (aux porc, ananas et coriandre) lors d’une visite au marché agricole, ou alors en allant déjeuner dans un petit “boui-boui” traditionnel pour entamer votre journée touristique avec une assiette d’oeufs Rancheros…vous aurez toujours la possibilité de goûter à la richesse culinaire du pays, peu importe où vous vous promenez.

Previous
Next

Parmi les autres spécialités, on retrouve;

Les Tortas; un sandwich dans un pain blanc croustillant, généreusement garni de viande grillée, de fromage et d’avocat.

Les Churros; une pâte frite recouverte de sucre et de cannelle farcie au Dulce de Leche ou servie avec une trempette au chocolat! Dangereusement bon!

-Les mélanges de fruits et de légumes (jicama, concombre, mangue, papaye, etc.) agrémentés de jus de lime et d’épices! La collation idéale de l’explorateur!

Elotes; un épi de blé d’Inde grillé et décoré de mayonnaise, de fromage et de piments.

Les croustilles. Vous trouverez, et ce à presque tous les coins de rue, des vendeurs de chips de patate, qui sont servis dans un sac de plastique avec un mélange d’épices rouge. Et il y a aussi les chips de maïs (tortillas/nachos) qui eux viennent souvent recouverts de porc, de fromage fondu, de jicama et de sauce piquante.

Chicharrones; peau de porc frite…la collation la plus cochonne de l’univers!

Les Tacos! Bien sûr, ces derniers se trouvent un peu partout dans la ville et sous plusieurs formes. Le plus populaire est le Al Pastor qui viendrait d’ailleurs de Mexico City. Ensuite, il y a mon préféré, le Campechanos qui consiste à mélanger deux viandes (souvent le boeuf braisé et le chicarron/porc) et accompagné d’un oignon grillé et parfois de feuilles de Papalo (la meilleure herbe au monde selon moi!) À certains endroits, ils ajouteront des patates frites à l’intérieur du taco question de rendre l’expérience encore plus décadente!

Mes suggestions d’adresses gourmandes:

Rosetta (pour un souper grandiose)
Café Nin (pour le brunch)
Hôtel Carlota (pour le lunch ou le souper)
Rokai (sushis de feu!)
Merona (pour le souper) 
Pujol (pour une expérience gastronomique)
Husset (pour le lunch ou le souper)
Koku (délicieuse cuisine japonaise)
Merotoro (pour le souper)
Contramar (pour le lunch; goûter aux Tostadas de Atun)
Panaderia Rosetta (pour le brunch ou le lunch; goûter au Guava Roll)
Fonda Fina (lunch ou souper)

Mes marchés coup de coeur:

-Le marché La Merced (gigantesque marché traditionnel d’alimentation)
-Le marché Coyoacan (pour les nombreux kiosques de cuisine traditionnelle et d’artisanat)
-Le marché San Juan (pour une expérience gourmande des plus dépaysante)
-Le marché La Ciudadela (pour faire le plein de souvenirs artisanaux)
Le Mercado Roma (pour un lunch dans une aire gourmande)

Mes hôtels coup de coeur:

-Hôtel Carlota (avec piscine et restaurant gastronomique dans le quartier Cuauhtémoc)
-Hôtel Condessa DF (Design intérieur unique et magnifique terrasse sur le toit)
-Hôtel La Valise (dans Roma Norte)
-Hôtel Habita (dans Polanco)
-Hôtel Four Season (le luxe absolu! Avec un jardin intérieur absolument spectaculaire et un des meilleurs bars de la capitale)

1 Comment

  • Carole Simard dit :

    Bravo! article super intéressant.
    Quand on regarde les photos qui défilent on a envie de s’arrêter à chacune pour tout savoir afin de la reproduire.👍

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *