Acapulco

La première fois que je suis allée au Mexique, c’était au Pie de la Cuesta, un village sur une petite péninsule à 20 minutes de Acapulco. Je me rappelle avoir été saisie par la forte odeur d’essence qui émanait de cette ville chaotique, mais je me rappelle aussi avoir été fasciné par la richesse de ce qui m’entourait.

Deux yeux ne sont pas assez pour tout assimiler au Mexique; les couleurs, le rythme, l’histoire, les traditions, l’énergie…une concentration de sensations qui parvient à te faire oublier la rivière qui te coule dans le dos et le pouce d’eau qui s’accumule dans tes souliers… « Y fa chaud à Mexico!!! ».

Je me souviens plus particulièrement de mon « baptême » Mexicain… Je sortais à peine de l’aéroport, que ma sœur, qui connaissait bien le village, nous a entrainé, ma copine et moi, dans un « quince años » (une cérémonie très importante dans le pays); il s’agit du 15e anniversaire de la jeune fille, qui correspond au passage de l’enfance à sa vie d’adulte. Cette célébration religieuse se transforme ensuite en évènement grandiose…je nous vois encore franchir la porte de cette cour privée pour découvrir une fête bien avancée. La jeune fêtée vêtue d’une robe rose aux manches bouffantes (qui ressemblait drôlement à celle que ma Barbie préférée portait quand j’étais petite), se laissait balancer dans les airs par les hommes de la famille, il y avait un groupe de musique traditionnelle qui était responsable de faire danser les invités jusqu’aux petites heures du matin et ce, accompagné de feux d’artifice artisanaux. Il y avait également une femme derrière un « brasero » (un four extérieur) qui s’occupait de remplir des tacos de foie de poulet, et ensuite de les rouler comme des cigares. Ce soir-là, je n’ai pas eu de révélation pour le foie de poulet, mais, je suis tombée sous le charme de ce peuple si animé et si colorée. 

Puerto Vallarta

J’ai aimé tout particulièrement Puerto Vallarta pour ses charmantes galeries d’art et son abondante cuisine de rue. On erre à travers la ville en fin d’après-midi lorsqu’il fait un peu moins chaud, et on entre dans ses petites maisons décorées avec originalité et remplies d’oeuvres d’art locales, ensuite on ira voir la petite Mexicaine au coin de la rue qui nous vendra un sac ziplock de légumes et de fruits exotiques arrosés de jus de lime et recouverts d’une poudre de piment…parfaite collation du marcheur. Le soir, nous avons la possibilité d’aller nous asseoir au comptoir d’un Food Truck et de manger les meilleurs tacos au monde ou alors d’aller déguster un Huanchinango (Poisson entier à la lime et aux piments) dans un petit restaurant familial, cuisiné de façon traditionnelle par une mama Mexicaine. D’une façon ou d’une autre, on sera servie en culture!

Précédent
Suivant

Puerto Morelos

Il y a le petit village de Puerto Morelos aussi à 20 minutes de Playa Del Carmen, où j’ai séjourné quelques jours. Si on a envie de rester à l’écart des touristes, mais tout en ayant la possibilité d’aller voir les fameux Cenote de Cancún ou alors de visiter Playa Del Carmen, Puerto Morelos est la solution. Par contre, faites attention aux chiens errants, je me suis fait attaquer sur la plage…9 points de suture un 31 décembre, c’est un peu ordinaire comme fin d’année…et de voyage par le fait même!

Get $30* off on all Last Minute Flights. Book Now!

Précédent
Suivant

1 Comment

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram

Suivez moi!