Si vous me demandiez de choisir un seul type de cuisine auquel j’aurais droit pour le reste de mes jours, ce serait sans aucun doute la cuisine asiatique. Haha! Oui j’ai choisi le plus vaste et le plus varié! Mais il reste que, selon moi, la cuisine asiatique est la meilleure! Dans cette réflexion je pense au Japon, à la Corée, à la Thaïlande, au Vietnam, et à la Chine bien sûr. Je ne me tanne jamais de manger ces plats colorés, contrastés, extrêmement frais, souvent épicés, et toujours exceptionnellement savoureux!

La cuisine asiatique m’inspire donc énormément quand il est temps de créer un mets dans ma propre cuisine. La recette que je vous propose ici met en vedette une viande avec laquelle je travaille très rarement, n’étant pas une grande amatrice de viande rouge. Par contre, lorsqu’il est tendre et parfaitement apprêté, le boeuf est un pur délice. Et puis lorsqu’on lui donne un style thaïlandais et quelques saveurs nippones alors là…attachez votre ceinture, parce que c’est un succès garanti!

*À essayer également…le Bo Tai Chanh (salade vietnamienne de boeuf cru)

 

Nouilles au boeuf saignant!

Pour 2 personnes

 

Deux petites pièces de filets de boeuf de première qualité (Tenderloin)

Deux portions de vermicelles larges

Une poignée d’arachides

Quelques feuilles de menthe fraîches

Quelques feuilles de coriandre fraîches

Un petit piment rouge (type oiseau)

Quelques fines tranches d’oignon rouge

Une lime

Sauce:

2 c. à s. d’huile de noix

4 c. à s. de sauce soya

4 c. à s. de Ponzu

2 c. à t. de Mirin

1 c. à t. d’huile de sésame

Le jus d’une lime

2 gouttes d’huile essentielle de Cilantro (facultatif)

 

Commencer par mélanger tous les ingrédients de la sauce ensemble, et conserver au frigo.

Sortir les pièces de boeuf, les recouvrir de sel généreusement des deux côtés, et laisser tempérer à l’extérieur du frigo pendant que vous préparez le reste des ingrédients.

Faire cuire les vermicelles dans un grand chaudron d’eau salée bouillante. Elles cuisent très rapidement, il faudra donc les laisser dans l’eau quelques minutes seulement et lorsqu’elles sont attendries de les jeter dans la passoire et d’y faire couler un peu d’eau froide pour arrêter la cuisson.

Déposer une généreuse noix de beurre et un filet d’huile d’olive dans une grande poêle et faire chauffer à feu élevé. Déposer les pièces de viande et laisser griller deux minutes seulement de chaque côté. L’idée est de créer une belle croûte, mais que le centre du boeuf reste bien saignant (voir cru).

Transférer les pièces de viande dans un papier d’aluminium, les envelopper, et laisser tempérer sur le comptoir.

Pendant ce temps, couper le petit piment fort en fines rondelles, réserver. Laver les herbes et retirer les feuilles.

Montage:

Déposer les deux portions de vermicelle au centre de vos assiettes de service, ajouter quelques fines tranches d’oignon rouge, des arachides et quelques morceaux de piment. Couper la viande en tranches et les ajouter dans vos assiettes, verser une bonne quantité de sauce par dessus et finir avec un mélange d’herbes fraîches et un quartier de lime!

 

Abonnez-vous pour recevoir les infolettres et pour avoir accès à du contenu exclusif!


*Tous les liens d’achat proposés sur Mes Petites Révolutions sont en affiliation, ce qui signifie que s’il y a une vente, j’obtiens une petite commission.

Merci de nous suivre et de partager!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *