Ceux qui me connaissent seront tannés de m’entendre répéter que l’Espagne est mon pays préféré, que son peuple m’enchante, et que sa gastronomie me remplit de bonheur comme pas une, mais que voulez-vous, c’est la pure vérité! J’ai même voulu déménager en Espagne à une certaine époque de ma vie, c’est pour vous dire. Je fantasmais à l’idée de sortir de chez moi le matin et d’avoir accès à toute cette abondance de culture latine…les marchés colorés, les sourires qui brillent en tout temps, la musique, etc. Mais bon, puisque ce rêve ne s’est jamais concrétisé, j’ai dû trouver des façons de rassasier mon besoin intrinsèque de culture catalane. Parfois, c’est en visitant la Librairie/Épicerie espagnole dans mon quartier que j’arrive à combler ma « soif », ou parfois c’est en regardant le film « Vicky Cristina Barcelona » que j’aurai ma dose nécessaire, mais la majorité du temps, c’est en cuisinant… bien entendu. Comme des Patatas Bravas par exemple, tapas traditionnelle catalane. Il s’agit de patates croustillantes coupées en cubes, et recouvertes d’un aïoli et d’une sauce aux tomates et piments. C’est absolument parfait pour un apéro ensoleillé, mais ça accompagne aussi à merveille un plat de résistance comme une viande sur le BBQ par exemple.

Dans cette recette, j’ai choisi de faire « frire » mes patates dans du gras de canard…tout simplement parce que la vie est trop courte pour vivre en 2 dimensions!

 

Patatas Bravas

Un sac de patates grelots (environ 40)
1/2 tasse de gras de canard
Sauce tomate:
1 c. à s. d’huile d’olive
1 échalote française
2 gousses d’ail
1/2 c. à t. de paprika fumé
Une pincée de poivre de Cayenne
1 tasse de tomates en canne de qualité (ou une petite canne de tomates)
Sel et poivre
Aïoli végétalien:
6 c. à s. d’Aquafaba (le liquide contenu dans une canne de pois chiche)
1 c. à t. de moutarde de Dijon
2 gousses d’ail
2 c. à s. de jus de citron
1/2 c. à t. de sel
1 1/2 tasse d’huile de pépin de raisin (ou de canola)
2 c. à s. d’huile d’olive
Persil italien émincé

 

Ouvrir le four à 450F. Couper les patates grelots en deux. Les disposer sur une grande tôle recouverte de papier d’aluminium et ajouter le gras de canard. Si le gras de canard est encore ferme ce n’est pas grave il deviendra liquide assez rapidement au four. Enfourner. Laisser frire pendant environ 20 minutes, mais vous devriez les bouger avec une pince ou une cuillère de bois de temps en temps question qu’ils s’enduisent du gras parfaitement et qu’ils cuisent uniformément.

Pendant ce temps, faire la sauce tomate. Émincer l’échalote et les gousses d’ail, réserver. Dans un petit chaudron, faire chauffer 1 c. à s. d’huile d’olive à feu moyen élevé et y faire revenir l’échalote française jusqu’à ce qu’elle devienne transparente. Ajouter l’ail et le paprika. Faire revenir quelques secondes et ajouter tous les autres ingrédients, bien mélanger et laisser frémir doucement à feu moyen. Si vos tomates sont entières, les défaire à l’aide d’un couteau directement dans le chaudron.

Ensuite, faire l’aïoli. Mettre tous les ingrédients dans un mélangeur électrique à l’exception de l’huile. Démarrer le moteur doucement pour amalgamer les premiers ingrédients et puis commencer à verser l’huile en filet pour créer une émulsion. Lorsque vous aurez versé toute l’huile, la sauce devrait être épaisse comme une mayonnaise. Assaisonner au goût et réserver au frigo.

Lorsque les patates sont bien croustillantes, les déposer sur un papier absorbant et saler généreusement.

Montage:

Disposer les patates dans un grand bol de service, et accompagner d’une portion de sauce tomate et d’aïoli. Finir avec quelques feuilles de persil italien!

 

Abonnez-vous pour recevoir les infolettres et pour avoir accès à du contenu exclusif!


*Tous les liens d’achat proposés sur Mes Petites Révolutions sont en affiliation, ce qui signifie que s’il y a une vente, j’obtiens une petite commission.

Merci de nous suivre et de partager!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *