Certain d’entres vous connaissez déjà mon intérêt pour l’alimentation paléo, et savez que je me suis donné comme mission de créer des recettes respectant les quelques « règles » du régime tout en respectant MES règles de qualité…Paléo c’est ben beau, mais encore faut-il que ça goûte bon! Maintenant, malgré que MPR soit parvenue a concevoir plusieurs délicieuses recettes qui soient entièrement paléo, dans le cas de cette quiche, ce fût un échec total. Je vous explique…

À la base, cette recette se voulait paléo, en d’autres mots, elle ne devait pas contenir de blé, de sucre, de grains et de produits laitiers. J’avais donc décidé de remplacer la croûte de pâte habituelle, par une croûte de rösti (patates râpées), et de remplacer le lait ou la crème, par de la crème sure sans produits laitiers. Jusqu’ici, tout va bien. Le problème, c’est que j’avais un magnifique brie dans le frigo et que lorsque j’ai visualisé ma quiche aérienne et voluptueuse garnit de morceaux de bacon croustillant, le petit démon gourmand en moi a pris le contrôle de mes mains et s’est emparé du brie pour en déposer de grosses tranches au fond de ma quiche, qui allait du coup, perdre sa noble étiquette « Paléo ». Ah là là!

Bien sûr vous vous douterez que mes « règles » de saveurs elles, ont été atteint haut la main, difficile que ce soit mauvais quand on y met un brie exquis, du bacon et une croûte de rösti.

Ceci étant dit, ce n’est pas parce que ma gourmandise chronique m’a fait dériver vers le côté sombre que vous devez en faire autant…vous avez entièrement le droit de sauter l’étape « fromage » si vous avez la force d’être plus sage que moi!

Quiche de rösti au brie et bacon

Croûte:
3 patates Russet
2 c. à s. de beurre
2 c. à s. d’huile d’olive
Farce:
2 échalotes françaises
3 tranches de bacon épaisses
5 oeufs
1 tasse de fromage gruyère râpé
1 tasse de crème sure sans produit laitier (ou de crème 35% pour les plus gourmands)
10 tomates cerises
Sel et poivre
6 grosses tranches de brie
Garniture:
Graines de moutarde marinées (recette ici)
1 tasse de crème sure sans produit laitier
Le zeste d’un citron
Ciboulette
Roquette
Vinaigrette de base (recette ici)
*Une poêle en fonte

 

Commencer par faire les graines de moutarde marinées en suivant la recette dans le lien ci-haut, réserver au frigo. Ouvrir le four à 500F. Peler les patates et ensuite les râper avec les plus gros trous d’une râpe à fromage. Déposer les patates râpées au centre d’un grand linge à vaisselle propre et refermer pour créer une boule. Tordre au-dessus du lavabo pour extraire tout le liquide contenu à l’intérieur des patates. Transférer dans un grand bol, poivrer et saler puis bien mélanger. Faire fondre le beurre et l’huile d’olive dans votre poêle en fonte à feu moyen. Déposer le mélange de patates râpées dans votre poêle et bien presser au fond et sur les côtés pour former une croûte uniforme. Enfourner au centre du four pour un premier 25 minutes.

Pendant ce temps, cuire les tranches de bacon. Lorsqu’elles sont bien croustillantes, les éponger et les couper grossièrement, réserver. Retirer les extrémités et la peau des échalotes française, et les couper en lanières. Les transférer dans un grand bol, ajouter le fromage râpé, les oeufs, la crème et les tomates cerises coupées en deux. Saler, poivrer et fouetter le tout à l’aide d’un fouet ou d’une fourchette. Réserver.

Lorsque le premier 25 minutes de cuisson sont écoulées, réajuster le four à Broil cette fois (la grille du haut seulement), et monter votre poêle en fonte plus haut dans le four pour permettre au rösti de devenir bien croustillant à la surface. Laisser griller environ 15-20 minutes.

Sortir du four et déposer les tranches de brie directement sur la croûte de rösti, ajouter les morceaux de bacon et verser le mélange d’oeufs par dessus. Enfourner une dernière fois, à 375F pendant 40 minutes.

Pendant ce temps, mélanger la crème sure avec le zeste de citron et assaisonner au goût. Faire la vinaigrette en suivant la recette dans le lien ci-dessus, ou n’importe quelle recette de votre choix. Couper la ciboulette en fines rondelles.

Sortir la quiche du four et laisser tempérer 10-15 minutes sur le comptoir.

Montage:

Servir une généreuse part de quiche avec une cuillère de crème sure au citron, une cuillère de graines de moutarde marinée, quelques rondelles de ciboulette et une grosse poignée de roquette enrobée de vinaigrette et assaisonnée avec un peu de fleur de sel!

Abonnez-vous pour recevoir les infolettres et pour avoir accès à du contenu exclusif!


*Tous les liens d’achat proposés sur Mes Petites Révolutions sont en affiliation, ce qui signifie que s’il y a une vente, j’obtiens une petite commission.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *