La vérité c’est que je suis complètement accro au fromage, j’en mangerais matin-midi-soir, sous toutes ses formes…sans exception! Selon certaines recherches, le fromage aurait le même effet sur notre cerveau que l’héroïne, rien de moins, et ce dû à sa protéine; « la caséine » (substance similaire aux opiacés). Eh ben voilà tout s’explique!

Maintenant, plus je vieillis plus je réalise que le fromage, malgré que ce ne soit pas le pire des vices, n’est pas mon plus grand allié non plus. Les études ne cessent de nous dire d’y aller avec modération, que les produits laitiers sont difficiles à digérer, en plus d’être extrêmement gras. Je tente donc, comme tous ceux qui prennent conscience de leur corps à un certain moment donné, de me limiter, sans toutefois faire mon deuil total de ce délice des dieux. La recette qui suit est née de cette réflexion, celle de trouver une façon de remplacer cet ingrédient tout en créant un goût qui se rapproche le plus possible de mon cher petit vice.

Ici, c’est avec la noix de cajou que j’ai réussi à reproduire une onctuosité semblable à celle du fromage à la crème que l’on utilise dans les fameux « Cheesecakes ». Un fauxmage quoi! À noter que ces tartelettes sont crues, et sans sucre raffiné. En d’autres mots, cette recette gourmande est parfaitement santé et sans culpabilité!

Tartelettes au fauxmage et ananas caramélisés

Donne 10 tartelettes

Croûte:

1 tasse de pistaches grillées

1 tasse de noix de Grenoble grillées

3 dattes Mejoles

1/4 tasse de raisin sultanats

1 pincée de sel

1/2 c. à t. d’extrait de vanille

1/4 tasse d’huile de coco

Crème de Fauxmage:

1 tasse de cajou

1/4 tasse de sirop d’érable

Le zeste d’une orange sanguine (peut être remplacé par des oranges standards)

1 tasse de yogourt (peut être remplacé par du yogourt sans lactose)

1 pincée de sel

1/2 c. à t. d’extrait de vanille

1 c. à s. d’huile de coco

Ananas caramélisés:

30 extra-fines tranches d’ananas frais

Sirop d’érable

Beurre

Zeste d’orange sanguine (pour la décoration) (peut être remplacé par des oranges standards)

*Il vous faudra un moule à tartelettes en silicone de préférence

Tout d’abord, mettre les noix de cajou dans un bol et les recouvrir d’eau très chaude (voir presque bouillante), laisser sur le comptoir pendant 1 heure.

Pendant ce temps, mettre tous les ingrédients de la croûte dans un robot culinaire et pulser jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène, mais texturée.

Répartir cette pâte au fond des 10 moules et bien presser. Placer au congélateur.

Retirer les noix de cajou de l’eau, les essorer, et les transférer dans un robot culinaire avec tout le reste des ingrédients de la crème de fauxmage. Transformer ensuite le tout en crème lisse et onctueuse.

Retirer les moules du congélateur et verser cette crème de façon égale, par-dessus les fonds de croûte aux noix. Remettre au congélateur.

Ouvrir le four à 500 F. Déposer les fines tranches d’ananas sur une tôle allant au four et recouverte de papier parchemin. Verser un filet de sirop d’érable sur toutes les tranches et finalement, déposer une petite noix de beurre sur chacune d’entre elles.

Enfourner pendant environ 10 minutes, ou jusqu’à ce qu’elles soient bien caramélisées. Il sera peut-être nécessaire de les faire griller davantage sous le gril du four (Broil) quelques minutes pour obtenir une belle couleur dorée. Sortir la tôle du four et laisser l’ananas refroidir.

Montage:

Déposer 3 tranches d’ananas sur chaque tartelette et saupoudrer de zeste d’orange!!!

Il est préférable de garder les tartelettes au congélateur et de les sortir quelques minutes seulement avant de les manger question qu’elles conservent leurs formes.

 

 

Abonnez-vous pour recevoir les infolettres et pour avoir accès à du contenu exclusif!


*Tous les liens d’achat proposés sur Mes Petites Révolutions sont en affiliation, ce qui signifie que s’il y a une vente, j’obtiens une petite commission.

Merci de nous suivre et de partager!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *